Îles Mitsio

La visite des îles Mitsio se fait généralement en voilier. Un hôtel et un campement se trouvent cependant sur Tsarabanjina et Ankarea.
îles Mitsio lire la suite
Îles Radama

Les îles Radama sont des petits morceaux de la Grande-Terre. On y retrouve un peu cela en chacune d’elles.

îles Mitsio lire la suite
Îles Sakatia

Située à l’Ouest de Nosy Be, cette île est accessible après quelques minutes de bateau ou une demi-heure de pirogue.

îles Mitsio lire la suite
pub

Histoire de l'île de Nosy Be


L ’île de Nosy Be, autrefois peu peuplée, faisait partie du royaume Sakalava du Boina. Commerçants indiens et arabes y avaient installé un comptoir au lieu dit Ambanoro « Marodoka » (beaucoup de boutique) où des ruines sont encore visibles.
L’île de Nosy Be faisait partie du royaume Sakalava du Boina
Durant la première moitié du XIXe siècle, la guerre opposa les armées de Radama 1er aux Sakalava. Une partie de la population  locale se réfugia alors sur les îles du Nord Ouest dont Nosy Be.

Mais devant la menace des armées Merina qui avaient installé un poste militaire à proximité dans la baie d’Ampasindava, la population de l’île demanda de l’aide auprès du sultan de Zanzibar qui envoya un vaisseau en 1838.

Puis en 1840, les Sakalava profitèrent du passage du navire français « le Colibri » commandé par Passot pour demander la protection de la France.
coucher du soleil depuis Le Mont Passot Mont Passot
Passot s’en alla donc informer Hell alors gouverneur de l’île Bourbon (Réunion) et revint durant l’année 1841 pour recevoir  la cession du pays Boina (Boeni) des mains de la reine Sakalava Tsiomeko en échange de sa protection.

Le chef-lieu de l’île prit alors pour nom Hell-Ville qui a été conservé jusqu’à ce jour.