Îles Mitsio

La visite des îles Mitsio se fait généralement en voilier. Un hôtel et un campement se trouvent cependant sur Tsarabanjina et Ankarea.
îles Mitsio lire la suite
Îles Radama

Les îles Radama sont des petits morceaux de la Grande-Terre. On y retrouve un peu cela en chacune d’elles.

îles Mitsio lire la suite
Îles Sakatia

Située à l’Ouest de Nosy Be, cette île est accessible après quelques minutes de bateau ou une demi-heure de pirogue.

îles Mitsio lire la suite
pub

La Réserve Naturelle Intégrale de Lokobe


La R.N.I. de Lokobe est située au Sud-Est de l’île de Nosy Be. Dans le firaisampokotany de Hell-Ville et d’Ambatozavavy. Surface : 740 Ha. La R.N.I. de Lokobe constitue la seule zone forestière originelle qui subsiste  sur l’île de Nosy Be.

Elle est située sur des roches éruptives du quaternaire qui se présentent sous la forme d’appareils volcaniques bien conservés. Le relief est constitué de collines de faible altitude (point culminant à 430 m), débouchant pourtant brutalement dans la mer, dans les parties Sud et Ouest de la réserve.

Le climat est de type tropical humide avec une pluviométrie annuelle moyenne de 2250 mm, avec un maximum de précipitation durant les mois de janvier et février. La saison sèche, en juin à août est assez bien marquée. La température annuelle moyenne est de 26,8°C (minimum 15,8°C et maxi 34,88°C).

 La Réserve Naturelle Intégrale de Lokobe   La flore
la Réserve de Manogarivo
Le type forestier est proche de celui que l’on rencontre dans la Réserve de Manogarivo (Domaine du Sambirano). Certaines parties de la réserve ont été exploitées au cours du XIXè siècle et ceci jusqu’en 1934.

La forêt a néanmoins repris ses droits et la hauteur  moyenne de la canopée avoisine 30 m. La strate arborescente est dominée par le Canarium madagascariense-Burseraceae dont les plus beaux spécimens atteignent 35 m et 115 m de diamètre. Le Potameia crassifolia-Lauraceae atteint lui jusqu’à 40 m de hauteur.
 La Réserve Naturelle Intégrale de Lokobe La faune
le Lemur  macaco
Hormis l’herpétofaune qui est d’une grande richesse (30 espèces dont de nombreux serpents et caméléons), la faune est dans son ensemble assez pauvre.

Seulement 4 espèces de mammifères ont été recensées parmi lesquels deux espèces communes de primates, le Lemur  macaco et le Lepilemur dorsalis. On a rapporté jusqu’en 1945 l’existence du Lemur mongoz, mais il semble qu’il ait depuis disparu.

La réserve compte 17 espèces d’oiseaux dont le martin-chasseur malgache (Ispidina madagascariensis) et le hibou de Madagascar (Asio madagascariensis).
 La Réserve Naturelle Intégrale de Lokobe Importance historique
La Réserve Naturelle de Lokobe
On distingue à proximité de la réserve deux sites historiques importants.

Le premier est le site de Marodoka, ancien village de commerçants indiens dont l’installation remonte au XVIIè siècle. Ceux-ci ont exercé leur activité dans le domaine de l’exploitation forestière et dans la commercialisation de la cire d’abeille, du miel et du copal (résine de Copalier Trachylobium verrucosum Leguminosae). Ce village et son cimetière sont à l’abandon depuis 1900.

Le deuxième site est constitué par la grotte qui abrite le tombeau d’un roi Sakalava du Boina située dans la forêt de Besahonjo.
 La Réserve Naturelle Intégrale de Lokobe Accès logement
Un restaurant tout près de la réserve
Hell-Ville à la Réserve : route goudronnée praticable toute l’année (7 Km).

Les pistes internes à la réserve sont peu entretenues. La seule piste vraiment praticable (3Km) est celle tracée par le C.N.R.O. pour le contrôle de deux bassins qui se situent sur Andranobe à l’Est du village d’Ampasindava.

La limite Sud de la Réserve peut être suivie à marée basse, le long du littoral. Logement et ravitaillement possibles à Hell-Ville, ainsi qu’à Ambatozavavy (hôtel Fihavanana – hôtel-école pour former les jeunes de Nosy Be aux métiers de l’hôtellerie et du tourisme - financement Coopération Française, Fondation Suisse et Département de l’Oise) et Ampasipohy.